Humeur

J’ai eu mon p*tain de permis de conduire !

9 avril 2017

Hey ! On se retrouve pour un sujet d’article que j’avais envie d’aborder depuis très longtemps mais que je n’avais jamais pris le temps d’écrire. Il y a quelques jours, je « fêtais » mes 1 an de permis de conduire et c’est une bonne occasion pour vous sortir cet article maintenant que j’ai le recul nécessaire.

Je vous remets dans le contexte : je ne sais pas trop pourquoi mais j’ai toujours eu peur de passer mon permis de conduire et c’est ma maman qui m’a vraiment poussé à m’inscrire à l’auto-école. Je suis très angoissée de nature et le permis me paraissait être une vraie épreuve.

Après avoir obtenu mon code, j’ai pris un forfait de 30h car je savais que 20h ne serait pas suffisant. Pour mes premières heures, j’avais un moniteur que j’aimais bien, très gentils, toujours le mot pour rire et qui tentait tant bien que mal de me mettre à l’aise même si ce n’était pas une franche réussite.

Je n’ai jamais été à l’aise au volant, les heures de conduite ont défilé mais impossible de me détendre en conduisant. C’était vraiment compliqué pour moi de gérer mon stress, jamais je n’ai été à une séance sans la boule au ventre.

Les heures ont commencé à s’accumuler, j’ai dû reprendre un forfait de 10h puis ensuite payer à l’heure. Au bout d’un moment, je commençais vraiment à ne plus voir d’évolution, les heures passaient et je continuais sans cesses à reproduire les mêmes erreurs. J’ai donc demandé à changer de moniteur et cela m’a un peu aidé. Finalement, je pense que j’ai eu des heures avec tous les moniteurs disponibles, il y en avait que j’aimais bien et d’autres beaucoup moins. J’angoissais toujours en arrivant le matin et il m’est même arrivé de me mettre à pleurer une ou deux fois tellement j’étais submergée par le stress.

J’ai fini par passer l’examen du permis que j’ai lamentablement raté. Encore une fois envahie par l’angoisse, j’ai fait deux fautes éliminatoires. Alors j’ai repris les cours de conduite mais toujours dans le même état. J’ai essayé plusieurs produits à base de plantes pour tenter de me détendre mais aucun n’a vraiment été efficace.
J’ai repassé une deuxième fois l’examen au même endroit mais encore une fois je n’ai pas réussi. Vous imaginez que je commençais un peu à perdre espoir après tout ça et c’était assez compliqué moralement.

Puis, j’ai découvert qu’il existait la conduite supervisée. Jamais l’auto-école ne m’en avait parlé jusque-là, ce que je trouve vraiment dommage puisque j’avais un nombre d’heures qui faisait déjà très peur.
La conduite supervisée est un peu la conduite accompagnée pour les personnes âgées de 18 ans ou plus. Il faut conduire un certain nombre de kilomètres sur une courte période. Je dois vous dire que conduire avec une autre personne qu’un moniteur m’a vraiment aidé. J’étais un peu plus détendue et prenais de plus en plus confiance. Après ça, j’ai repris quelques heures et il était temps de passer l’examen pour la troisième fois.

Je voyais un peu ça comme ma dernière chance même si ce ne l’était pas vraiment. Mais après 82h au compteur (oui, j’ai longtemps eu très honte d’annoncer ce nombre), il était temps que je réussisse ce p*tain d’examen qui me pesait bien trop. J’ai réuni toutes les chances de mon côté en prenant un produit pour lutter contre le stress et du persil dans ma chaussure droite. Oui, vous avez bien lu : du persil. Il paraît que ça porte bonheur.

Lors de l’examen, j’ai conduit à peine 15 minutes, je ne suis pas allée sur l’autoroute et l’examinatrice n’arrêtait pas de me répéter de regarder mes rétroviseurs. Je ne sais donc pas par quel miracle je l’ai obtenu mais j’ai eu ce p*tain de permis de conduire ! Vous ne pouvez même pas imaginer le soulagement que c’est après plus de 2 ans de galère. Je n’arrivais même pas à y croire tellement pour moi c’était foutu d’avance.

Aujourd’hui cela fait 1 an et les choses ont bien changé. Après avoir obtenu mon permis (et vider mon compte en banque au passage) je conduisais de temps en temps avec ma mère. J’étais toujours un peu angoissée, j’avais parfois encore la boule au ventre avant de prendre le volant. Je ne m’imaginais toujours pas conduire seule et ça a duré quelques mois avant que je me lance enfin. Je n’ai pas pris trop de risque puisque j’ai fait un chemin que je connaissais très bien et qui a dû me prendre 10/15 minutes aller-retour.

Enfin, en décembre dernier, j’ai finalement acheté ma propre voiture et depuis je prends la voiture tous les jours pour aller au travail. C’est un changement radical et c’est simplement devenu une habitude. Bien sûr, je ne vous dis pas que je suis complètement à l’aise, j’ai toujours le stress d’aller sur de nouvelles routes ou de conduire la nuit ou encore sous une forte pluie (oui, ça fait encore beaucoup) mais ça va en s’améliorant.

Je tenais à vous écrire ce (très long) article dans l’espoir de pouvoir aider ne serait-ce qu’une personne. Il faut garder espoir peu importe le nombre d’heures que vous faites où le nombre d’examen que vous ratez. Certains ont leur permis au bout de 20h mais d’autres ont besoin de (beaucoup) plus. Chacun est différent, chacun gère son stress comme il peut mais au final tout le monde peut y arriver. Et si vous ne connaissez pas la conduite supervisée, renseignez-vous sur le sujet car c’est vraiment ce qui a tout changé pour moi.

Et vous, avez-vous votre permis ?
Est-ce que ça a été une galère ou pas du tout ?

   Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous pourriez aussi aimer

40 Commentaires

  • Répondre Amandine 9 avril 2017 at 18 h 18 min

    Encore félicitations ma belle 🙂 je savais que ça te stressait mais pour avoir été en voiture avec toi franchement tu gères super bien maintenant! J’aurai vraiment dû passer le permis vite fait une fois que j’avais fini mes heures de conduite, comme ça s’était fait :/ je le regrette maintenant. Mais bon je n’ai pas besoin de voiture donc ça va ^^ Manu la pilote!

    • Répondre Manuemanue 10 avril 2017 at 19 h 22 min

      Merci ! Hahaha je ne sais pas si je gère super bien mais c’est plus devenu une habitude.
      Oui c’est dommage mais bon, tu auras toujours le temps de le passer plus tard quand il te sera utile !

  • Répondre Sara 9 avril 2017 at 18 h 30 min

    Je savais que ça avait été compliqué pour toi mais je n’imaginais pas que c’était à ce point… Mais maintenant tu l’as !
    De mon côté, j’ai presque 4 ans de permis. Je l’ai raté la première fois, pour une histoire d’angle mort. J’ai alors laissé passer du temps et suis partie sur la conduite supervisée car je n’avais pas confiance en moi. J’en ai même pleuré en pleine heure de conduite, surtout que j’avais un moniteur que je n’aimais pas du tout… J’ai donc demandé à ne plus l’avoir. Et au final, j’ai eu mon permis avec 31 sur 30 (et les félicitations de la directrice de l’auto-école !).
    Tu verras, avec le temps, conduire dans de nouveaux endroits, avec des conditions météo pas terribles, ça ne te fera plus autant peur. Je ne dis pas que je me lancerais à conduire dans Paris mais si je dois aller dans une grande ville (type Nantes par exemple), je n’ai plus peur.
    Voilà pour le roman. Bisous

    • Répondre Manuemanue 10 avril 2017 at 19 h 28 min

      C’est difficile quand on a un moniteur que l’on aime pas. Je me suis un peu censurée dans mon article parce qu’il était déjà 3 fois trop long mais il m’est aussi arrivé de me mettre à pleurer une ou deux fois parce que je n’arrivais pas à faire un créneau… Le stress fait faire n’importe quoi 🙂
      Les félicitation de la directrice, la grande classe !
      Je n’ose pas encore rouler dans Paris, un jour je me lancerais mais je ne suis pas encore prête hahaha.
      Merci d’avoir partager ton expérience.
      Des bisous Sara

  • Répondre CupcakesMusicTea 9 avril 2017 at 19 h 40 min

    J’ai mon permis de conduire depuis 6-7 ans et ça été une galère, je dois te battre pour le nombre d’heures ! j’ai cumulé les heures car mon emploi du temps ne me permettait pas de prendre des heures en semaine ^^’
    Ma monitrice me stressait et la seule fois où j’ai eu un « accrochage » de voiture, c’était celle de l’auto-école, je n’étais pas du tout rassuré pour reprendre le volant.

    Je l’ai eu du 1er coup, j’étais obligé de rouler 1h sur autoroute pour aller à la fac. Au début c’était stressant , maintenant c’est une habitude, j’aime rouler, aller où je veux. J’habite dans le Nord, le climat n’est pas toujours génial , la 1ère fois où j’ai conduit ma propre voiture ,c’était le déluge, de la pluie sur autoroute,je ne voyais rien! c’était un bon entrainement 😀

    Je ne suis toujours pas à l’aise pour rouler sur la neige par manque d’expérience. C’est un sacré budget de passer le permis, c’était énervant de cumuler les heures car il n’y avait pas de place pour me faire passer l’examen . Une fois acquis,on est satisfait d’avoir enfin ce fichu papier!

    • Répondre Manuemanue 10 avril 2017 at 19 h 34 min

      J’ai l’impression qu’on se met la pression avec le nombre d’heure alors que beaucoup en font pas mal. Un moniteur m’avait dit que la moyenne tournait autour de 50h mais quand on parle avec les gens ont dirait qu’on est un gros boulet ^^’
      J’imagine qu’après un accrochage ça ne donne pas confiance pour reprendre le volant.
      Tu es bien courageuse 🙂 tu n’avais pas le choix de la météo mais quand même. Je n’imagine même pas de conduire sous la neige, heureusement qu’on en a pas eu cet hiver, déjà qu’on ne voit rien quand il pleut !
      C’est clair qu’on est fier une fois qu’on l’a et c’est chouette ce côté « liberté ». C’est un sacré budget, j’ai payé mon permis plus cher que ma première voiture, pour dire.

  • Répondre Jules 9 avril 2017 at 20 h 43 min

    Je me reconnais tellement dans ton parcours. Je n’ai jamais été à l’aise au volant et j’ai dû avoir dans les 70 heures de conduite. J’ai aussi eu mon permis de conduire au bout de trois fois, les deux fois précédentes ayant fait la faute de prendre un sens interdit… L’examen était toujours une source de stress, à m’en rendre malade. J’ai aussi fait la conduite supervisée mais je ne conduisais pas beaucoup pour autant mais ça ne m’a pas empêché d’enfin avoir ce foutu permis haha. C’était un vrai soulagement et ça fait deux ans maintenant, plus qu’un an et au revoir le A, même si je conduis très peu et que quand je conduis, c’est seulement avec la voiture de mon père qui est une automatique (je n’ai pas conduit de voiture manuelle depuis que j’ai obtenu mon permis). En tout cas, tu as bien raison, il faut persévérer et ne pas perdre espoir 🙂 Merci d’avoir partagé ton témoignage, je me sens moins seule, j’avais toujours l’impression d’être la seule à avoir eu besoin de plus de 20 heures de conduite !

    Bises ma belle 😉

    • Répondre Manuemanue 10 avril 2017 at 19 h 40 min

      Mais c’est tellement ça ! A lire les commentaires je vois qu’on est loin d’être seules à avoir fait beaucoup d’heure alors que quand j’en parlais autour de moi j’avais vraiment honte, je me sentais tellement nulle… Pour avoir assez de kilomètre pour la conduite supervisée, j’ai du faire deux aller-retour en Normandie sinon je n’arrivais pas à faire le compte à sortir ça et là les week-ends.
      C’est dommage que tu conduises seulement une automatique car tu vas vite perdre :/ j’ai acheté une manuelle pour ça, je ne voudrais pas perdre ce que j’ai mis tant de temps à apprendre ^^’. C’est vraiment parce que j’ai déménagé que je conduis tous les jours sinon c’était assez rare aussi.
      Merci à toi d’avoir partager ton expérience.
      Des bisous :*

  • Répondre Catmentean 10 avril 2017 at 8 h 56 min

    Tout d’abord félicitations pour ton permis ! (Encore une fois, je crois). Je ne l’ai pas et même si j’aimerai beaucoup le passer, mais ça me fait aussi très peur. J’adore la voiture, enfin les longs trajet ne me gênent pas mais je ne me vois pas conduire (alors que j’aimerai beaucoup). Donc je comprends cette crainte; et ton article motive. Et même si ça t’as pris du temps, tu as réussi et c’est le plus important. C’est interessant d’avoir ce genre de retour. Il faudra que je me renseigne sur le conduite supervisée si un jour je le passe.
    Bisous !

    • Répondre Manuemanue 10 avril 2017 at 19 h 42 min

      Merci !
      Oui, il est bon de se renseigner sur le sujet car les auto-école ne le propose pas forcément et je trouve ça très dommage. On dirait qu’ils n’aident en rien à nous faire progresser.
      C’est déjà un premier pas de vouloir le passer 🙂 et je suis contente si mon article te motive. Je ne peux que te souhaiter de galérer moins que moi haha 😀
      Des bisous

  • Répondre Laura 10 avril 2017 at 13 h 00 min

    Coucou,
    Je lis beaucoup de blogs mais laisse très rarement des commentaires. Mais ce sujet là me touche tellement !
    En l’espace de 10 ans, j’ai pris…105 heures de conduite (avec de nombreuses longues pauses). Conduire est pour moi un gros calvaire. Une horreur. Un cauchemar. MAIS j’ai eu mon permis la 3e fois, malgré tout. Franchement c’était inimaginable. C’était en novembre 2016, et malheureusement depuis je n’ai conduit que 3 fois et j’ai bien peur de ne plus jamais m’y remettre…

    Bravo à toi pour ton courage

    • Répondre Manuemanue 10 avril 2017 at 19 h 48 min

      Hello,
      Oh, c’est vraiment dommage de t’être donné autant de mal pour l’avoir et de ne plus continuer à conduire. Je ne peux que t’encourager à le faire parce qu’il n’y a qu’en s’entrainant qu’on s’améliore/qu’on a moins peur etc. Il faut commencer doucement, des petits trajets qu’on connait bien. Mais je comprends tout à fait ton ressenti.
      J’espère tout de même que tu réussiras à vaincre ta peur car c’est chouette d’avoir cette liberté 🙂 je te souhaite tout plein de courage.
      Et merci pour ton partage, ça me fait d’autant plus plaisir si tu ne laisse que très rarement des commentaires.

  • Répondre Océane (Ikaloé) 10 avril 2017 at 13 h 53 min

    Oh! Je suis vraiment contente de lire un article à ce sujet!
    Je suis un plein apprentissage de la conduite depuis peu, je pense être déjà à plus de 8 heures de conduite, et qu’est ce que je déteste ça!
    Il me faudrait absolument mon permis pour la rentrée de septembre, pour que je puisse aller jusqu’à la gare pour me rendre à la fac, et crois-moi c’est bien le seul motif qui me motive à passer ce fichu permis. Je ne suis pas à l’aise derrière le volant, et j’ai terriblement peur. Mes freinages sont maladroits, j’angoisse à chaque intersection, je m’emmêle les pinceaux dans les ronds-points, et je n’ai toujours pas commencé les manœuvres.
    Ma première monitrice n’était pas des plus sympathiques et cela augmentait mon stress. Je m’étais prise un savon à ma deuxième conduite car étant obligée de me réexpliquer une énième fois un geste que je n’arrivais pas à assimiler, elle avait oublié de me dire de tourner à droite. Je suis rentrée chez moi en pleurant, deux fois, j’étais décidée à tout arrêter. J’ai une nouvelle monitrice, une dame un peu plus âgée et beaucoup plus douce, elle arrive à me rassurer et me donne des petits tuyaux pour retenir ceci ou cela. Ça aide beaucoup et j’espère progresser!
    Je croise très fort les doigts pour réussir à l’avoir d’ici fin août, sinon je ne sais pas comment je vais me débrouiller pour me rendre à la fac.
    Conduire n’est vraiment pas une partie de plaisir, j’espère que cela ira mieux avec le temps!
    En tout cas, bravo à toi! Je n’aurai jamais pensé pouvait être si difficile et pourtant j’en fais l’expérience …
    Une petite victoire pour certain, celle-ci en est une grande pour toi (et peut-être bientôt pour moi aussi)!
    Même avec beaucoup d’année de conduite derrière elle, ma maman a tout aussi peur de rouler la nuit et sous la pluie, c’est vraiment un climat anxiogène qu’il faut apprendre à maîtriser, et ce n’est pas chose facile!
    Du courage et des bisous à toi!

    • Répondre Manuemanue 10 avril 2017 at 21 h 01 min

      Si tu n’es qu’à 8h de conduite tu as encore bien le temps de t’améliorer 🙂 Je dois avouer que je ne suis toujours pas très à l’aise dans les ronds-points, je suis toujours plus sereine quand il n’y a personne dessus haha !
      Comme je comprends pour la monitrice, c’est tellement naze d’avoir un comportement pareil. On est là pour apprendre, déjà qu’on est stressé donc on a pas en plus besoin de se faire réprimander. Tu as raison d’avoir changé, le choix du moniteur est très important.
      Je te souhaite vraiment de l’avoir du premier coup et j’espère aussi pour toi que tu y prendras plus de plaisir par la suite. Une fois la partie examen terminé, il est quand même plus agréable de conduire seule.
      Une grande victoire oui, tu as tout résumé 🙂
      Plein de courage à toi aussi. Je croise les doigts et merci d’avoir partager ton expérience.
      Des bisous

  • Répondre Marion 10 avril 2017 at 14 h 03 min

    Super article qui tombe à pic ! J’ai passé 3 fois le permis lorsque j’étais plus jeune… Echec total ! Après 12 ans, me revoilà pour passer le permis de conduire!! Je stresse mais je me dis qu’il n’est jamais trop tard ! En tous cas bravo car tu as réussi à surmonter tes angoisses !

    • Répondre Manuemanue 10 avril 2017 at 21 h 03 min

      Comme tu dis, il n’est jamais trop tard ! Tu es courageuse de te relancer après tant d’année, je pense que beaucoup ne l’aurait pas fait. Donc bravo à toi et je te souhaite plein de courage pour l’examen.

  • Répondre Aurore 10 avril 2017 at 15 h 02 min

    Je me reconnais beaucoup dans ton article ! Quand j’ai commencé la conduite à 18 ans, je n’étais vraiment pas à l’aise, très stressé et du coup j’ai enchaîné les heures, j’ai tenté de l’avoir 2 fois sans succès et puis mon code s’est périmé. Alors j’ai laissé tombé, j’ai attendu de mûrir, voir certains de mes amis conduire m’a beaucoup déstresser, j’ai aussi commencé à ne plus en pouvoir de ne pas avoir le permis, tout ça est passé au dessus du stress. Je me suis donc réinscrit au code que j’ai eu en un mois et puis le permis une quinzaine d’heure et je l’ai eu. C’était il y a 2 semaines et j’ai 25 ans, j’ai attendu 4 ans entre les temps ! ^^ Je reste aussi stressée à l’idée de prendre la voiture la nuit et sur des grands trajets mais j’ai déjà conduit plusieurs fois et je me sens beaucoup plus relax, j’apprécie beaucoup cette liberté acquise. Mon dernier moniteur m’a aussi beaucoup aidé, très gentil et responsabilisant en même temps, il m’a vraiment montré les trucs à faire pour bien appréhender les dangers et les imprévus sans stress, ce qui me rassure beaucoup maintenant que je suis toute seule au volant !

    • Répondre Manuemanue 10 avril 2017 at 21 h 08 min

      Ca aide beaucoup d’avoir un bon moniteur et c’est chouette que tu sois tombé sur lui. Tu as eu le courage de le repasser 4 ans après et surtout de surmonter ce stress alors bravo à toi !
      C’est vrai que c’est une vrai liberté de pouvoir conduire.

  • Répondre Lisa 10 avril 2017 at 17 h 53 min

    Cet article tombe à pic ! J’ai justement passé mon permis ce matin après 32 heures de conduite, on verra ce que cela donne ! En tout cas, j’ai adoré ton histoire, tu as eut vraiment beaucoup de courage car je pense qu’à ta place j’aurais abandonné depuis longtemps ! haha

    Bisous, Lisa

    • Répondre Manuemanue 10 avril 2017 at 21 h 10 min

      Je ne pouvais pas abandonner « si près du but » et ça m’aurait franchement fais mal d’avoir dépensé autant d’argent pour rien haha.
      Je crois les doigts pour toi alors ! Ca s’est bien passé ?
      Des bisous

  • Répondre Jay 10 avril 2017 at 19 h 12 min

    Félicitation ! ça fais du bien quand ça s’arrête psychologiquement et financièrement

    • Répondre Manuemanue 10 avril 2017 at 21 h 10 min

      Merci ! Je suis bien d’accord, c’est un vrai soulagement 🙂

  • Répondre Foxandtea 10 avril 2017 at 22 h 39 min

    J’ai l’impression de me lire ! 😮
    J’avais cette phobie d’être derrière le volant, je me suis toujours dis que je n’aurais jamais le permis, que je prendrais toujours le bus, mais quand j’ai compris qu’on avait plus de chance de trouver du boulot avec le permis je me suis mis un coup de pied au cul et je me suis lancée mais par contre c’était loin d’être le top. J’ai énormément galéré aussi.
    La première fois j’ai raté mon permis à cause d’une mauvaise direction et j’ai voulu me rattraper mais je n’avais pas vu la ligne blanche (oui juste pour une putain de ligne… et c’est éliminatoire).
    En tout cas je te le redis, mais encore félicitation !
    Moralité : il ne faut jamais abandonner et faire son maximum !

    • Répondre Manuemanue 13 avril 2017 at 20 h 10 min

      Merci ! Félicitation aussi à toi héhé, je ne sais pas depuis combien de temps tu l’as.
      Mais ça aurait était trop bête d’avoir dépensé autant de temps/d’énergie/d’argent pour abandonner !

  • Répondre Cendhre 12 avril 2017 at 16 h 31 min

    Félicitation pour ces 1 an de permis 🙂 La persévérance ça paie.
    Pour ma part, ça fait 5 ans que j’ai le permis et je stress toujours autant quand le trafic est dense ^ ^
    J’ai débuté la conduite accompagnée à 16 ans et c’était une galère car ma mère n’est pas du tout une bonne accompagnatrice. Du coup je ne voulais jamais conduire et j’ai attendu 2 ans avant de pouvoir enfin passer le permis. J’ai l’ai eu au bout de la seconde fois. Je l’ai raté une première fois en grillant un feu rouge, si si. Je l’ai repassé un mois plus tard et c’était bon 🙂
    La joie d’avoir enfin le permis, surtout quand on habite dans le trou du cul du monde. Yeah !

    • Répondre Manuemanue 13 avril 2017 at 20 h 12 min

      Tu m’étonnes 😀
      C’est pas toujours facile de conduire avec sa maman, la mienne flippe pour tout et balance des « attention » qui sont plus dangereux que le « danger » en lui-même ! C’est dommage de l’avoir loupé pour un feu rouge mais tu l’as eu vite ensuite 🙂

  • Répondre Alexandra Ho 20 avril 2017 at 13 h 34 min

    Haaaaa le permis mais quelle galère!!! J’espère en sortir rapidement parce que je suis à bout.
    Mon parcours n’est pas simple non plus mais en Belgique, l’obtention du permis est différent qu’en France.
    J’ai commencé en novembre 2014 le parcours, enfin! Ça faisait des années que je repoussais parce que j’avais vraiment très très peur de la conduite. Mais il fallait que je m’y mette en fin pour gagner en indépendance et pour accomplir quelque chose! Du coup, j’ai suivi une formation proposée par ma commune pour passer mon permis théorique (le code en France). J’ai donc eu 4 jours de formation et le cinquième jour, nous sommes allés passer l’examen. Ça a été génial parce que le formateur a vraiment bien réussi à nous expliquer et à nous faire emmagasiner tout ça. J’ai eu ma théorie du premier coup 🙂
    De là, deux choix s’offraient à moi, soit la filière libre avec un permis provisoire de 36 mois et je pouvais rouler avec deux guides (mes parents) soit la licence où l’on suit 20h d’auto-école (1125€) et après ça, si le moniteur juge qu’on est apte, on peut rouler seule avec un permis provisoire de 18 mois. J’ai opté pour la licence parce que j’avais vraiment besoin de l’auto-école pour me lancer sur la route. Ces 20 heures ont été miraculeuses car je partais de 0, j’étais terrifié et je n’y connaissais rien! Après 2h, il m’emmenait déjà en plein centre ville! A la fin de ces 20h, je « savais rouler »! De là, j’ai roulé seule pendant les 18 mois mais entre des débuts compliqués et mon opération qui m’a empêchée de rouler pendant plusieurs mois, le délai est trop vite passé et ma licence n’était plus valable. Je suis donc repassée à un permis en filière libre avec mes parents comme guide en août dernier. Hors, ce n’est pas du tout le mieux pour moi car je ressens énormément leur stress et ça me stresse encore plus. J’aime vraiment rouler seule donc c’est difficile pour moi de ne plus pouvoir le faire! Donc je ne roule plus beaucoup depuis.
    Mais à présent, il est temps que je prenne le taureau par les cornes parce que le 28 novembre prochain, ma théorie ne sera plus valable et je devrais tout recommencer du début, ce que je ne veux absolument pas!
    Du coup, j’ai repris 8 h d’auto-école mais dans une nouvelle ville parce que j’ai décidé d’aller le passer dans une autre ville que celle où j’ai pris mes 20h du début qui est réputée pour être un vrai business et faire rater à la tête du client. Mais je ne connais pas du tout la nouvelle ville donc ces 8h vont me permettre de me familiariser avec les lieux et d’avoir un nouveau jugement d’un professionnel sur mon niveau.
    J’ai mes deux premières heures demain durant lesquelles il va me dire mon niveau et mes lacunes afin que je les travaille de mon côté dans les semaines suivantes avant mes 6 prochaines heures qui se feront fin mai. De là, si il estime que je suis prête, je tenterai l’examen 🙂
    Je ne te dis pas mon stress mais en même temps, je suis impatiente que cette galère soit derrière moi parce que je n’en peux plus de tout ça!!!
    Merci d’avoir partagé ton parcours <3

    • Répondre Manuemanue 22 avril 2017 at 11 h 04 min

      Ah oui c’est vraiment différent en Belgique, je ne savais pas !
      Je trouve ça bien que tu ai pu rouler seule après seulement 20h, je n’aurais jamais pu. Je ne sais pas comment se passe vos cours mais c’est super rapide.
      Je comprends que tu préfères rouler seule, c’est vrai que quand on conduit avec nos parents ont ressens leur stress. J’espère que tes deux premières heures se sont bien passées 🙂 du coup d’ici fin mai, tu peux toujours rouler avec tes parents ?
      Je te souhaite plein de courage et je suis sûr que tu vas y arriver !
      Des bisous

      • Répondre Alexandra Ho 22 avril 2017 at 16 h 57 min

        Oui, ça n’a rien à voir avec la France. Si on fait tout en filière libre donc avec nos parents comme guide et sans auto-école et qu’on réussi du premier coup les deux examens. On en a que pour 15€ l’examen théorique et 45€ l’examen pratique.
        Oui, surtout qu’avant ces 20h, je n’avais jamais conduit et j’étais terrorisée! Mais le moniteur ne nous laisse pas le temps d’avoir peur et nous lance direct sur les routes.
        Oui, je ressens fort leur stress donc difficile. Par contre, ça commence à aller mieux car ma conduite est meilleure donc leur stress diminue 🙂 lol
        Mes heures d’hier se sont bien passées. La voiture de l’auto-école est totalement différente de la mienne, elle est beaucoup plus nerveuse et puissante donc pas facile à prendre en main au début mais ça a été 🙂 Il m’a dit que je dois travailler mes créneaux que je ne gère pas du tout et ma conduite en centre-ville sinon il est content.
        Oui oui, je suis maintenant obligée de rouler avec mes parents, je n’ai plus droit de rouler seule car ma licence de 18 mois a expiré.
        Merci beaucoup, j’ai hâte que tout ça soit derrière moi 🙂
        Gros bisous!

        • Répondre Manuemanue 22 avril 2017 at 17 h 03 min

          Wow 60 euros seulement pour une réussite du premier coup ! Ca a vraiment rien à voir hahaha.
          Je suis toujours très nulle en créneaux, je n’en fais quasiment jamais, c’est une de mes peurs depuis que j’ai le permis de devoir me garer ^^’ Il faut un petit moment pour prendre ces marques quand on change de voiture c’est normal.
          Des bisous

          • Alexandra Ho 22 avril 2017 at 17 h 11 min

            Oh non, c’est totalement différent qu’en France.
            Le problème est que j’avais appris une technique il y a 2 ans avec mon moniteur, j’y arrivai bien mais je ne me suis pas entraînée du tout pendant 2 ans car ça me faisait peur. Du coup, j’avais complètement oublié comment faire. Hier, il m’a remontré la technique mais il faut que je m’entraîne maintenant parce qu’il faut en faire un le jour de l’examen.
            Gros bisous 🙂

  • Répondre Zessberry 30 avril 2017 at 15 h 13 min

    Ah ce permis, je me souviens, c’était dans tes résolutions et les miennes aussi pour jenesaisplus quelle année, je sais que j’avais laissé un commentaire à ce propos !
    Quand tu l’as eu j’étais trop contente haha, car comme toi j’ai tellement galéré… c’était encore pire d’ailleurs. Je vais pas raconter mon histoire car c’est un passage de ma vie que je préfère oublié tellement c’était compliqué. Si je suis bien d’accord avec une chose c’est qu’il faut garder espoir et que tout le monde peut y arriver et ça s’applique à tout !

    Par contre je ne fais jamais de créneaux… haha, et je commence à râler quand les gens roulent à 30km/h ou alors qu’ils ne mettent pas leurs clignotants. Oh et les animaux aussi ils sont pénibles :'(… la dernière fois (en revenant d’une soirée) j’ai évité de justesse un hérisson, j’ai eu tellement peur de l’avoir touché, j’espère qu’il a réussi à traverser sans se faire écraser…
    Bon voilà les petites anecdotes haha !
    Bisous !

    • Répondre Manuemanue 30 avril 2017 at 19 h 13 min

      Haha tu es trop mignonne ♡
      Je comprends que tu ne veilles plus y penser si c’était encore pire. J’ai eu quelques problème avec l’auto-école mais je n’ai préféré pas en parler puis l’article était déjà assez long comme ça.
      Je ne fais que très rarement des créneaux, c’est ma grande peur à chaque fois que je sors, où est-ce que je vais bien pouvoir me garer sans faire de créneau ?! Et je râle aussi haha, parfois les gens font vraiment n’importe quoi !
      Pas cool l’histoire du hérisson 🙁 moi c’est les pigeons que j’essaie d’éviter même si je déteste ça. Ils n’ont plus peur de rien >.< Des bisous

  • Répondre Blandean 4 mai 2017 at 19 h 04 min

    Je me retrouve tellement dans l’appréhension de la conduite. J’étais comme toi, énormément stressée avant et pendant les heures de conduite. Je me suis mise à pleurer à la fin de certaines heures, et je me crispais tellement que j’en avais des courbatures… J’ai loupé mon permis une fois sans raison apparente (il me manquait un point), finalement cela m’a permit de gagner un peu en assurance par la suite et presque me sentir à l’aise, suffisamment pour décrocher le permis la seconde fois. mais voilà, une fois le précieux papier rose en main, j’avais peur de conduire la voiture de mes parents, j’ai rapidement laissé tombé et ça fais des mois voir des années que je n’ai pas touché un volant me contantent des transports et quand j’ai besoin mon frère (ou ma mère) me conduit.
    J’aimerais me refaire un peu la main mais j’appréhende d’avoir tout perdu. Je pense que la solution serait d’investir dans une petite auto comme toi, mais je sais que je n’en aurais pas l’utilité dans l’immédiat.
    En tout cas je suis contente pour toi que tu ai prit de l’assurance et ça me fait garder espoir pour moi, un jour je (re)prendrais peut-être plaisir et envie à conduire !
    Et puis félicitations pour ton permis et le chemin parcouru pour l’avoir et gagner en assurance au volant 🙂

    • Répondre Manuemanue 6 mai 2017 at 12 h 51 min

      Ca doit être tellement frustrant de louper son examen à un point près… On ne sait jamais trop comment ça marche, si ils font « à la tête du client » parfois. Moi aussi ça m’ait arrivé de pleurer une ou deux fois, je ne sais plus si je le dit dans l’article ou si je l’ai enlevé haha.
      C’est vraiment dommage que tu ai arrêté surtout si tu avais gagné en assurance. Je ne sais pas si on peut perdre vraiment, on dit que c’est comme le vélo.
      Si tu penses que tu n’as pas l’utilité d’une voiture, essaie peut-être de reconduire la voiture de tes parents au lieu de laisser conduire ton frère ou ta mère. Commence d’abord dans une zone industrielle où quelques choses comme ça.
      En tout cas depuis que j’ai la voiture je refuse de reprendre les transports, c’est tellement un confort !

  • Répondre Serena 19 mai 2017 at 12 h 45 min

    SI TON PERMIS T’AS COUTE PLUS CHER QUE TA VOITURE, TAPE DANS TES MAINS !
    SI TON PERMIS T’AS COUTE PLUS CHER QUE TA VOITURE, TAPE DANS TES MAINS !
    SI TON PERMIS T’AS RUINE, SI TON PERMIS T’AS RUINE.
    SI TON PERMIS T’AS RUINE, BIENVENUE AU CLUUUUUUB !

    • Répondre Manuemanue 19 mai 2017 at 21 h 27 min

      CLAP CLAP CLAP

  • Répondre Koralie 29 mai 2017 at 14 h 45 min

    J’ai eu mon permis aujourd’hui, au bout de la 3ème fois. c’est un gros soulagement, j’ai eu beaucoup de mal à l’obtenir j’étais considéré comme un cas désespérer dans mon auto école. ma monitrice ma même conseillé d’abandonné. mais je suis rester forte malgré plusieurs heures de conduite catastrophique les hurlements et sauts d’humeurs des moniteurs. aujourd’hui de suis bien fière de moi et d’avoir continuer à croire en moi malgré ces échecs. Merci à ma sœur de m’avoir soutenue le soutien est très important. aujourd’hui j’ai conduis sans moniteur et je me considère pas comme un danger au contraire cela a été vrai plaisir.

    • Répondre Manuemanue 1 juin 2017 at 21 h 55 min

      Félicitations !
      Elle t’a conseillé d’abandonner ? C’est une blague ?! Quelle honte !! Tes moniteurs avait l’air horribles. Tu as bien fait de tenir bon, la preuve. Heureusement que tu avais un autre soutien, non mais j’hallucine !
      Bravo à toi et c’est vrai que c’est plus agréable de conduire seule finalement. Tu peux être fière de toi 🙂

  • Répondre Koralie 2 juin 2017 at 9 h 42 min

    Merci beaucoup !
    Oui je t’assure elle me disait de prendre les transports en communs et de laisser tomber pour le permis. J’étais super mal je me suis dit qu’elle était personne pour décider de ce que je veux ! je sais très bien qu’il y’a des transports mais moi je voulais passer mon permis pour éviter les transports justement pour rouler tranquille. puis j’ai changé d’auto école j’ai repris 25H et puis hop c’était dans la poche ^^ Le rôle d’un moniteur selon moi et de encourager les élèves malgré leurs difficultés et les aider à la réussite et non pas de les déstabiliser ou les décourager 🙁 j’ai envie d’y retourner juste pour lui dire qu’elle s’est trompé à mon sujet et que j’ai eu mon permis !!! ^^

  • Laisser un commentaire